Antigua

 

Destination idéale pour une semaine au départ de la Guadeloupe, Antigua vous séduira par la diversité et la beauté de ses mouillages. C'est un état indépendant constitué de deux îles, Antigua et Barbuda, appartenant au Commonwealth. Distante de 40 miles, au Nord de la Guadeloupe, elle est assez longue à rejoindre car il faut souvent contourner Basse-Terre, remonter jusqu'à Deshaies avant d'attaquer le canal d'Antigua. Cela permet une halte aux Saintes et à l'îlet Pigeon, sur la côte sous le vent de Basse-Terre. Une solution est de franchir la Rivière Salée, étroit passage entre Basse-Terre et Grande-Terre, mais les heures d'ouverture du pont sont rares et très matinales, la navigation n'y est pas simple, doit se faire accompagnée par un skipper pour les grosses unitées. Le pont n'ouvre pas le dimanche, ni les jours féries. Bref, toutes les conditions sont réunies pour décourager celui qui voudrait s'y tenter. Enfin, la dernière solution est de contourner Grande-Terre par la magnifique Pointe des Chateaux, à l'extrême Est de la Guadeloupe. Certes, il vous faudra faire 4 heures de navigation vent de face, mais ensuite, vous serez au portant pour un long bord vers Antigua. Si vous choississez cette dernière option, n'omettez pas de faire une étape de nuit à Petite-Terre, réserve somptueuse qu'il ne faudrait pas oublier (Voir la page Petite-Terre)

 

L'îlet pigeon

L'îlet Pigeon, sur la route d'Antigua quand on choisit de contourner Basse-Terre, est une étape qui vaut le coup, surtout avec des enfants. On y trouve 4 corps-morts de couleur jaune, disponibles pour les voiliers de passage (Voir la page Guadeloupe). Les bouées de couleur blanche sont réservées aux bateaux des clubs de plongée. Interdiction formelle d'ancrer dans toute la zone. La solution est de mouiller à l'Anse Malendure, située sur la côte, face aux îlets, dans des fonds de sable de 4 à 5m de bonne tenue, au bord d'une jolie plage de sable noire bordée de nombreux clubs de plongée, de bars et de restaurants. 

Pour rejoindre le site de snorkeling, le mieux est ensuite de prendre l'annexe et de rejoindre le passage entre les 2 petits îlets. Des bouées sont à disposition dans très peu d'eau. Là, dans 2 m de profondeur, vous pourrez voir toutes les variétés de poissons coralliens et des tortues (j'en ai vu à chaque fois). En coutournant l'îlet le plus au Sud (îlet à Goyaves), sur son versant Sud-Est, vous trouverez un magnifique tombant orné d'une flore somptueuse. Des bancs de barracudas sont souvent présents. 

On peut rester le soir à Anse Malendure ou bien rejoindre le mouillage de Deshaies au Nord.

 

Navigation vers Antigua

Si le but est de rejoindre Antigua, le mouillage de Deshaies est idéal pour un départ tôt le matin, English Harbour, le port d'entrée d'Antigua, se trouvant alors à 43 miles, soit 6 à 7 heures de navigation. L'idéal est de partir au lever du jour, entre 5 et 7 heures du matin, pour arriver entre midi et 2, car vous devrez faire la clearance d'entrée, avant 17 heures. Avec des enfants, arriver vers midi pour pouvoir déjeuner au mouillage plutôt qu'en mer est souvent une excellente solution. L'allure est souvent beaucoup plus au près par rapport à ce qu'on aurait pu prévoir et il faut dès l'entrée dans le canal prendre un cap avec une marge de 10 à 15° par rapport à l'entrée d'English Harbour, en remontant vers l'îlet Kahouanne et La Tête à L'Anglais si possible, qu'on laisse à tribord. Il y a un peu de courant, 2 à 3 noeuds, dans ce canal et les creux atteignent facilement 2,5m dès que l'alizé souffle à 20 noeuds.

 

English Harbour

L'entrée d'English Harbour se repère facilement grâce aux très belles colonnes d'Hercule, visibles de très loin, situées à droite de l'entrée du mouillage. La passe d'entrée est assez tortueuse mais maintenant bien matérialisée par 2 bouées de chenal, verte à babord et rouge à tribord (attention, tout est inversé par rapport à l'Europe). Vous trouverez d'abord une zone de mouillage, face à une belle plage de sable blanc, bordée d'hotels assez luxueux, mouillage de bonne tenue dans des fonds de sable de 3 à 5m de profondeur. Attention, la zone est assez étroite et souvent très fréquentée et il faut tenir compte des rafales qui tournent dans cette partie du site. Prévoir un rayon d'évitage sur 180° minimum et respectez le chenal. Je vous déconseille d'y entrer la nuit: en mars 2014, une partie des feux de chenal ne fonctionnait plus. 

Puis, en avancant vers les pontons, vous trouverez le ponton eau et fuel sur votre droite, coincé entre un bar-restaurant et un petit chantier naval très "clean" et très photogénique. Sur votre gauche, vous succomberez au charme intemporel et "so british" des quais d'English Harbour et de ses batiments datant du début du siècle, magnifiquement restaurés et entretenus. En contournant la marina, vous parviendrez au fond du marigot et trouverez une autre zone de mouillage, entourée de végétation. Elle est beaucoup moins aérée que la première et les moustiques sont assez nombreux selon la période.

Depuis 2013, un nouveau ponton a été aménagé à gauche des bâtiments historiques en entrant, réservé à l'accueil des maxi-yachts, qu'ils soient à voile ou à moteur. Pas rare d'y croiser de somptueux bateaux de plus de 100 pieds. Le ponton à annexes se trouvent derrière ce nouveau ponton, en contournant les yachts. Vous débarquez au pied d'une nouvelle route, bien visible, qui contourne le complexe d'English Harbour, au bout de laquelle vous trouverez à gauche les containers à poubelle. 

A terre, il faut absolument aller traîner et prendre le temps d'un verre sur une des terrasses du complexe. En vous dirigeant vers la sortie de la marina, vous trouverez sur votre droite un restaurant et un peu plus loin, un petit marché couvert, peu avant la barrière de sortie, gardée en permanence. Là, vous quittez l'Angleterre pour l'ambiance plus traditionnelle des Antilles... En suivant la route sur 500 m et en tournant à gauche au premier carrefour, vous atteindrez Falmouth Harbour et vous y trouverez des magasins d'alimentation, des restaurants et autres. L'ambiance y est complétement différente qu'à English Harbour, mais vaut le coup également.

 

Les formalités de douane a Antigua

A elles seules, elles valent un paragraphe spécial !!! Selon la législation, qu'on ne manquera pas de vous rappeler si vous ne la respectez pas, seul le skipper peut descendre du bateau tant que les formalités de clearance d'entrée ne sont pas remplies. Il rejoindra le petit bâtiment administratif situé derrière les belles constructions anciennes. Il faut avoir le temps et la patience.

!!! NOUVEAU !!!

Depuis 2013, l’état d’Antigua-Barbuda a mis en place l’informatisation des formalités de douane et d’immigration. Toutes les clearances sont à faire sur le site officiel eseaclear.com et c’est au skipper de compléter les différentes pages requises concernant le bateau, l’équipage, les armes à bord et autres renseignements douaniers habituels (Alcool à bord, devises, matières organiques, etc, etc, …) A English Harbour, porte d’entrée la plus fréquentée, un petit bureau a été installé avec 2 ordinateurs à disposition des skippers pour remplir ces fameuses pages, mais en Avril 2013, un seul fonctionnait… Il faut donc commencer par faire la queue pour accéder aux ordinateurs. Le remplissage des pages est assez fastidieux. Il faudra vous munir de l’acte de francisation pour remplir toutes les infos concernant le bateau, puis des passeports pour remplir la partie équipage. Je vous conseille vivement de préparer à l’avance un « custom form » en plusieurs exemplaires qui vous servira en cas de panne informatique, fréquentes dans ces contrées. Par ailleurs, il vous servira de support et d’aide pour remplir la page ad-hoc devant l’ordinateur, ce qui vous fera gagner un temps précieux !!

Mais l’énorme avantage de ce système est qu’il permet de faire les formalités de clearance AVANT le départ. De chez vous, en France métropolitaine ou ailleurs, vous pouvez déjà remplir les pages concernant le bateau, à condition de récupérer une copie par mail de l’acte de francisation auprès de votre loueur, ainsi que les pages concernant l’équipage et celles concernant les autres renseignements usuels. Vous gagnerez sur place un temps précieux, ce d’autant plus que remplir toutes ces données sur un clavier QUERTY complique un peu les choses quand on est si habitué au clavier AZERTY. (Si vous avez complété toutes les pages avant d'arriver, y compris les notifications d'entrée et de sortie, vous n'aurez rien à remplir sur l'ordinateur sur place et vous passerez directement dans le bâtiment d'à côté pour continuer le circuit !! )

Une fois les différentes pages remplies, il ne reste plus qu’à faire les notifications d’entrée et de départ, ce qui ne prend que quelques minutes. Ces manipulations informatiques ne vous dispenseront pas de passer devant l’officier des douanes, de l’immigration puis devant celui des autorités portuaires pour vous acquitter d’une somme non négligeable, mais que vous règlerez prestemment, pressés d’en finir avec cette… épreuve !!! En mars 2014, j'ai payé 105 US $ pour 8 adultes sur un catamaran de 40 pieds avec une nuit sur ancre dans la baie en face de la plage. Même en ayant tout rempli à l'avance, j'ai quand même passé, montre en main, 25 min dans les bureaux !!. Si vous n'avez rien préparé, comptez une bonne heure...

Pour accéder au site, il faut vous inscrire avec votre adresse mail et un mot de passe sur le site "eseaclear.com" , tout simplement… N’oubliez pas votre mot de passe !!! ou vous recommencerez… ;-(

N’hésitez pas à me demander par simple mail (tmeurice@wanadoo.fr) un exemplaire du custom form mentionné ci dessus, il ne peut que vous aider à remplir les pages informatiques car il contient toutes les infos requises et vous servira de roue de secours en cas de panne informatique.

Ce site, eseaclear.com, n’est fonctionnel que pour l’état d’Antigua-Barbuda. Manifestement, contrairement à ce qui était prévu au départ, les autres îles de la région se sont différenciées et voudraient mettre en place un autre système avec un autre site :  sailclear.com . Pour l’instant, ce nouveau site semble recueillir l’assentiment de nombreuses îles : Sainte-Lucie, British Virgin Islands (BVI), La Dominique, Anguilla, Montserrat, Saint-Kitts et Nevis, Grenade… A en croire la page d’accueil, disponible en français sur le site eseaclear.com, quelques rivalités opposent les deux sites et nous verrons dans un futur proche lequel supplantera l’autre ou si les 2 subsisteront. A ce jour, ce nouveau site ne fonctionne pas encore mais je vous encourage à me faire part de votre retour d’expérience si vous avez essayé récemment de vous en servir.

 

Retour d’expérience d’Antoine : je suis allé en croisières en Guadeloupe et Antigua début 2014 et le site Eseaclear fonctionnait très bien sauf qu’une fois dans le bureau des formalités, impossible de me connecter avec mon identifiant et mon mot de passe trop compliqué. En effet, avec les claviers qwerty et les problèmes de majuscule/minuscule/sigle….je ne suis pas parvenu à ressaisir mon mot de passe, donc choisissez le password le plus simple possible, et surtout sans accent car nos amis en anglo-saxons ne savent pas ce qu’est un accent et encore moins sur leur clavier !  Si vous êtes en location, faites vous envoyer une copie par scan de l’acte de francisation par le loueur et prenez vous y à l’avance car les bateaux naviguent beaucoup aux Antilles, et il faut que le loueur récupère l’acte à bord s’il n’a pas une copie dans son bureau. Enfin, nous aurions pu avoir des problèmes mais tout s’est bien passé par chance. En effet, nous n’avons pas fait de clearance de sortie de Guadeloupe, ayant quitté le port le soir tard (le bureau était fermé)…on aurait du attendre le lendemain matin mais on loupait une nuit au mouillage (j’ai donc pris cette liberté, ce risque !) A Antigua, les membres d’équipage ont débarqué avec moi et se sont promenés pendant que je faisais les formalités, nous n’avons pas été pris la main dans le sac et je ne préfère pas savoir combien les douanes et autres autorités  locales auraient pu nous chercher des ennuis….attention, il peut vraiment y avoir des excès de zèle dans ses contrées !

 

Attention, je ne peux que trop vous conseiller de repasser par English Harbour pour faire la clearance de sortie car avec l'informatique, ils vous retrouvent  plusieurs années après, j'en ai fait l'expérience... En Mars 2014, le douanier m'a annoncé lorsque j'arrivais pour faire ma clearance d'entrée que j'étais en situation irrégulière sur leur territoire, car suspect d'être encore sur l'île depuis un an ... date à laquelle je m'étais permis de quitter Antigua de nuit sans faire les formalités de sortie. Vive l'informatique !!! 

 

Falmouth Harbour

Vaste baie à l'ouest d'English Harbour, elle est une bonne alternative si celui-ci est trop encombré. Bien protégée, vous trouverez au fond une zone avec des corps-morts. Plusieurs marinas sont accessibles. L'endroit a beaucoup moins de charme qu'English Harbour mais il est plus authentique. Vous trouverez un ensemble de bâtiments sur pilotis, qui abrite un petit supermarché, un shiphandler, des bars de navigateurs avec WIFI gratuit ou traînent les membres d'équipage de bateaux de renom surfant sur le net, et le Yachting Club d'Antigua avec son fameux tableau de petites annonces plein de bons plans et de propositions d'embarquement... 

Le complexe sur pilotis avec bars, restos et shiphandler et derrière le bâtiment, le bassin réservé aux annexes, vu du ponton ou vous admirerez de somptueuses unités de tradition ou des voiliers plus modernes, tous très impressionnants. 

 

Vous pourrez faire un tour sur le ponton qui est attaché au bâtiment, après avoir montré patte blanche au vigile qui est souvent très conciliant. Ce ponton reçoit des unités prestigieuses, à moteur ou à voile, qui font relâche dans ce lieu pour leurs entretiens et leurs maintenances. On trouve en effet à Falmouth Harbour des corps de métier qualifiés pour un tarif beaucoup plus intéressant qu'aux Etats-Unis ou en Europe. Bref, l'endroit vaut le coup et l'ambiance qui y règne est très cool. 

 

La côte Est d'Antigua

Personnellement, je ne connais pas la côte ouest. Les plus beaux mouillages sont assurément sur la côte est, constituée d'innombrables îlets, protégés de la houle d'Est par une vaste barrière de corail, franchissable en quelques endroits par des passes parfois délicates à négocier. Je décris ci dessous 2 mouillages absolument somptueux, figurant parmi les plus beaux des Antilles, à ne pas râter !!

    - Green Island

L'accès à Green Island, dans Non Such Bay, au Sud Est d'Antigua, est facile depuis English Harbour, distante d'environ 9 miles. Deux solutions s'offrent à vous: soit y aller au moteur, vent de face, en trace directe, contre la houle, compter environ 2 heures, navigation pas forcément très drôle surtout avec des enfants: ça tape !! Soit tirer 2 bords de près, c'est plus long, sauf si vous avez un bon bateau qui remonte bien au vent... York Island est accore et on peut donc l'arrondir d'assez près, on affalera à la hauteur de Neck Of Island en prenant garde de ne pas trop s'en approcher. Des épaves, à babord et tribord vous rappeleront la prudence nécessaire à l'approche de tels sites !!! Attention à la caye qui déborde largement sur l'ouest la pointe ouest de Tenpound Bay, sur laquelle gît un monocoque depuis plusieurs années. je n'ai jamais pratiqué le mouillage de Tenpound Bay, la passe me semble très étroite entre les cayes.

2 mouillages sont faciles et sûrs: le premier, avant la passe entre Green Island et Rickett Bay, sur la droite. Bien protégé, belle petite plage, fonds de sable entre 3 et 4m de bonne tenue. Le second est accessible en franchissant la passe. Puis en virant sur tribord, vous trouverez une vingtaine de corps-morts assez récents, installés et entretenus par le parc marin d'Antigua-Barbuda. Certains sont bien protégés du vent par Green Island, d'autres y sont complétement exposés, simplement à l'abri de la houle atlantique par la barrière de corail, à vous de choisir !! Green Island est sauvage, non construite, inhabitée, si ce n'est pas quelques iguanes et autres lézards... Le site est absolument superbe. La pointe nord ouest est débordée d'une langue de sable, très "carte postale", qui sert souvent de zone de départ pour une école de Kite-Surf locale. Le snorkeling est magnifique autour de l'îlot Bird Island, situé à 600-700m au nord de cette pointe, facilement accessible en annexe. Les langoustes y abondent et les barracudas rodent, mais attention, la pêche y est interdite pour les étrangers.

    - Great Bird Island et le North Sound

Il existe une passe pour sortir de Nonsuch Bay par le nord mais attention, elle est étroite et, si elle semble évidente lorsqu'on voit les gros catamarans de charter l'emprunter à toute vitesse, elle est à prendre avec de grandes précautions, à petite vitesse, et par temps maniable. Je l'ai emprunté en Avril 2013, sans problème particulier, au moteur, grand voile haute pour parer à une eventuelle panne de moteur qui vous enverrait à coup sûr sur les cayes. J'ai pu testé la précision de l'I-Pad dans ce passage délicat !!. Il est à mon avis préférable de rejoindre le large en contournant Green Island par le sud et l'est, c'est en tout cas beaucoup moins risqué... Dès que vous avez Green Island par le travers babord, l'allure est le plus souvent portante pour remonter vers le nord. Il faut rester à distance de la barrière de corail. Si vous naviguez avec un traceur GPS, restez bien à tribord de la ligne tracée sur la carte permettant de parer toutes les cayes entre Green Island et Indian Town Point. Restez sur cette ligne jusqu'à avoir Great Bird Island sur votre travers. Je vous conseille d'affaler assez tôt et de finir le mile d'approche final au moteur en prenant le temps de bien répartir les rôles de chacun. Monocoque à tirant d'eau important s'abstenir! En catamaran, on placera un équipier à chaque étrave pour signaler les cayes, et on préférera une arrivée soleil au zénith pour bien les voir. A petite vitesse, on peut se diriger sans risque vers la pointe nord de Great Bird Island et emprunter la passe entre cette pointe et Whelk Rock en serrant plutôt la pointe sur babord. Dès que la passe est embouquée, on se dirige a vue vers le centre de la plage de Windy Cove. Attention, ne pas trop s'approcher car les fonds remontent vite et les vents tourent volontiers la nuit (nous avons tourné sur 180° en Juin 2012). Ne pas chercher à prendre le corps-mort près de la plage qui est est mouillé dans 1m d'eau!! On mouille dans 1,5 à 2m d'eau, sur des fonds de sable. Le site est peu être difficile d'accès mais vaut le coup: îlot inhabité, seulement fréquenté la journée par des charters de touristes venant des hotels de luxe installés sur Long Island, assez préservé, sauvage, avec une végétation magnifique, tout pour vous laisser des souvenirs inoubliables. Barbecue possible sur la plage le soir. A faire absolument...

Un autre mouillage est possible sur corps-morts à l'ouest de Great Bird Island, à Lee Cove mais ATTENTION, il faudra prendre une passe qui serpente entre les cayes pour entrer dans le North Sound proprement dit. Elle est matérialisée par 4 perches qu'il faut absolument repérer avant de s'y engager. En la prenant de l'est vers l'ouest, de Windy Cove vers l'intérieur du North Sound, la première est à laisser à babord, la seconde à tribord et les 2 dernières à babord. J'ai plongé avec PMT pour essayer de savoir si ce balisage pouvait être fiable dans le temps, ça me semblait correct mais impossible à dire si ce balisage sera encore là dans 1 an... Si vous avez un kayak à bord, mettez le vite à l'eau et aller vous perdre dans les petits îlots qui entourent Great Bird Island, vous ne le regretterez pas!!

Une fois dans le North Sound, les difficultés sont moindres, à condition d'avoir un oeil sur la carte. Des mouillages sont possibles à Long Island, jolie petite île mais dont le littoral est parsemé de maisons toutes plus luxueuses les  unes que les autres. Maiden Island n'a pas grand intérêt et est longé par un chenal d'accès aux installations portuaires de la Crabs Peninsula. Au sud est du North Sound se trouve Parham Harbour qui n'a d'autre intérêt que d'y pouvoir faire un peu d'avitaillement dans quelques boutiques peu achalandées.

Pour sortir du North Sound, le mieux est de repasser sur sa trace GPS aux endroits difficiles, à condition qu'elle ait pu être gardée en mémoire, soit dans votre traceur GPS de bord, soit dans un système nomade de type I-Pad. Dans le cas contraire, reprendre les passes en sens inverse avec les mêmes précautions. Une passe existe à l'est de Long Island mais je ne l'ai jamais pratiqué.