Le Golfe de Porto: de la Scandola au Capo Rosso.

C'est sans conteste le plus beau de la Corse, coincé entre la Presqu'Ile de la Scandola au Nord et le non moins sublime Capo Rosso au Sud. Il renferme entre autres le Golfe de Girolata sur sa côte Nord et les fabuleuses Calanques de Piana sur sa côte Sud. Il regorge de magnifiques mouillages sauvages, protégés de hautes falaises. On ne connaît pas la Corse si on n'est pas passé par le Golfe de Porto !!!

 

Girolata

Encore une escale incoutournable, encore un coup de cœur! C'est une petite baie toute ronde au fond d'un golfe tout rond... Non accessible par la route, elle est un but pour les marcheurs qui l'atteignent en 6 heures de marche de Galeria. De ce fait, il y règne une ambiance de bout du monde. Le soir, ne restent que les plaisanciers, les quelques habitants du minuscule village et quelques estivants passant là une ou deux nuits dans un des rares gîtes ou hôtels. Depuis quelques années, il existe une capitainerie (canal 9) qui veille sur un mouillage organisé de 75 places où les bateaux sont alignés les uns contre les autres entre 2 corps morts, l'un à l'avant, l'autre à l'arrière. Prévoir 2 amarres à l'avant et une troisième à l'arrière tribord. Penser à demander votre place par VHF à l'approche de Girolata ou réserver votre place à l'avance, soit par téléphone, soit par internet. À l'entrée du mouillage, il faut avancer jusqu'aux bouées jaunes d'entrée du chenal où un saisonnier viendra en semi-rigide vous indiquer votre place et vous aider à amarrer votre bateau, chose pas toujours aisée quand il faut se présenter entre 2 bateaux avec un vent parfois de travers. Si il n'y a plus de place, on peut mouiller sur ancre dans la zone juste devant les corps-morts dans 8 à 10 m de fonds de sable. Ne pas hésiter à mettre toute la chaîne et oringuer car les rafales sont fréquentes et les vents tournent, descendant des montagnes environnantes. Les bateaux sont parfois nombreux, évitant de facon différente.

Nous nous y sommes réfugiés en juillet 2012, obtenant une place à l'arrachée après quelques sympathiques discussions avec la capitainerie où l'acceuil est très sympa, pour laisser passer un coup de vent de NE 6 à 7 Beaufort, rafales à 8. L'abri est somme toute assez moyen même avec cette orientation du vent, avec des rafales très fortes atteignant plus de 30 nds. Il est quand même rassurant de se savoir bien attachés aux 2 corps morts quand l'heure vient de rejoindre sa couchette... La nuit est à 39 euros pour un monocoque de 40 pieds en Juillet 2012.

À terre on trouve une petite épicerie avec le strict nécessaire, à des prix assez élevés compte tenu de la difficulté d'accessibilité du lieu. Il y a plusieurs bars et restaurants, sur la plage ou en hauteur, desquels on a une superbe vue sur le mouillage et les montagnes environnantes. À l'extrémité de la plage, démarrent 2 sentiers pédestres, l'un pour rejoindre l'Anse de Tiara, à l'Est de Girolata, le "chemin du facteur", compter 2 heures de marche aller/retour, mais ça vaut le coup tant les panoramas sont exceptionnels. L'autre monte vers la crête d'où l'on embrasse tout le golfe de Girolata d'un seul regard, comme si vous étiez en avion, le sentier "Bocca a a Croce". À faire absolument...

Dans le Golfe de Girolata, on peut également mouiller dans l'Anse de Tiara, à l'Est du mouillage de Porto Girolata, dans des fonds de sable de bonne tenue, auprès d'une belle petite plage sans accès par la route, et donc peu fréquentée. C'est souvent l'alternative quand il n'y a plus de place à Girolata. À mon avis, il vaut mieux allez là plutôt qu'aller s'entasser dans l'entrée du mouillage organisé, avec les rafales qui tournent et le risque de percuter un voisin.

Au fond du Golfe de Girolata, à l'Est du Port de Girolata, l'Anse de Tiara est une excellente alternative si il n'y a plus de place.

 

Pour les amateurs de mouillage solitaire, on peut mouiller également au pied des falaises, juste à l'Ouest de l'entrée du mouillage.

 

Anse de Caspiu

Située à l'Est de Girolata à environ 3 M après la Sortie du Golfe, c'est une anse assez paisible que l'on repère grâce au village de Partinello, perché dans les hauteurs. Je l'ai préféré à l'Anse de Gradelle, sa voisine à l'Ouest, car celle-ci est petite et encombrée de corps-morts pour bateaux à moteur. Il règne sur cette plage, jamais bondée, une ambiance familiale très sympathique. De plus, nous y sommes allés pour le restaurant sur la plage, le U Caspiu, dont la carte sur le site internet avait l'air alléchante. L'accès est facile, on mouille avant les corps-morts de bateaux à moteur dans des fonds de sable de 4 à 5m de bonne tenue. Il règne sur cette plage une ambiance assez cool et familiale. Le restaurant en question est très sympa: bon accueil, carte orientée vers les poissons pêchés le jour même ou la veille selon le patron. Ils vous sont présentés sur un plateau, avant d'être cuisinés. Il y a aussi beaucoup de plats à base de produits régionaux corses, dont des viandes. C'est ouvert le midi et le soir. Il vaut mieux réserver en haute saison. La facture est d'environ 40€/pers avec boissons dont une bouteille de vin, entrée, plat et dessert. Une bonne adresse. 

Plus simple, moins cher et très sympa également, j'ai essayé en 2015 le restaurant tout à droite de la plage en arrivant de la mer, Chez Martine. Accueil très cool, carte très accessible et bon rosé vous raviront...  

 

Cala de Ficajola

Sur la côte Sud du Golfe de Porto, le village de Piana et ses fameuses calanques. En fait de calanques, il s'agit surtout de falaises de roches rouges avec de nombreuses anfractuosités. Une est un peu plus profonde réalisant une petite calanque dont l'entrée est repérable de loin grâce aux 2 éperons de roches rouges qui la bordent.

On peut avancer assez profond en restant bien dans l'axe et mouiller sur des fonds de sable et d'herbier à 7 m. Attention, il n'y a pas beaucoup de place. Les falaises aux alentours sont magnifiques, creusées de failles et de grottes qu'on peut facilement visiter. Les enfants adoreront sauter sans risque des falaises accores. Le mouillage est un peu rouleur car peu protégé de la houle d'Ouest. Nous y avons été seuls en plein mois de juillet pour le déjeuner. Juste à côté, à l'Est, la plage de Ficajola, un peu plus fréquentée.

 

Anse San Pellegrino

Située sur la face Nord du Capo Rosso, c'est essentiellement un mouillage de jour, par beau temps, peu protégé des vents d'Ouest et de NO. Le site est un peu rouleur mais grandiose, au pied de la falaise rouge du Capo Rosso, qui culmine à 240m au dessus de vos têtes ! L'ancre crochète mal dans des fonds essentiellement de roches entre 6 et 10m. Je vous conseille quand même d'aller vérifier la position de l'ancre avec PMT pour être sûr, surtout si vous quittez votre bateau. Il ne faut pas avoir peur de s'avancer assez près de la plage de galets pour trouver des profondeurs moindres mais attention  à ne pas trop vous approcher de la falaise dont les fonds sont encombrés de gros rochers dont certains affleurent presque. 

C'est surtout le lieu où vous pouvez laisser le bateau et prendre l'annexe pour aller parcourir le pied de la falaise et emprunter des passages dans des grottes qui relient les creux de falaises aux autres. C'est absolument magnifique, et bien sur assez frequenté compte tenu de l'intérêt d'un tel panorama. Les fonds en PMT valent le coup et les poissons sont très nombreux. Dans le ciel, vous verrez tourner des rapaces, dont le balbuzard, un oiseau devenu très rare.

 

Autour du Capo Rosso

Parcourez au ralenti s'il fait beau toute la distance entre l'Anse San Pellegrino et la Cala di Palu (cf ci dessous), entrez dans les petites calanques, faites vous peur en empruntant les passes entre le cap et les rochers qui le bordent.

Le site est somptueux, les falaises de roches rouges sont vertigineuses; c'est, sinon le plus beau, un des plus beaux sites de la Corse. Attention, il y a un sec dangereux entre la terre et un rocher situé au NO, marqué (34m de hauteur hors de l'eau) sur la carte, la passe est étroite et il faut raser le rocher qui est très accore pour l'éviter, il est à mon avis à moins de 2m! Les autres passes sont sans problème, à petite vitesse évidemment. Si vous avez des enfants, cette étape sera incontestablement un des clous de votre périple, surtout la visite des grottes et des passes en annexe.

Même si les falaises majestueuses vous incitent à lever la tête, gardez un oeil sous l'eau car les secs sont nombreux!!